Published On: lun, Déc 12th, 2016

Arnaque de fin d’année: Voici des techniques de cyberdélinquants pour vous soutirer de l’argent

La fin d’année, une période très prisée par les arnaqueurs (brouteurs), qui profitent de l’euphorie des fêtes pour vous soutirer de l’arnaque grâce à leurs arnaques très bien élaborées. En voici quelques unes très utilisées par les cyberdélinquants.

Faux billet d’avion électronique :

La période des fêtes de fin d’année  propice au rapprochement familial, est aussi celle des annonces pour des billets d’avion électronique à des prix défiant toute concurrence. Vous devrez faire attention afin de ne pas vous retrouver en possession d’un billet frauduleux.

En effet, acquérir des billets d’avion électronique auprès de particuliers à bas prix, au lieu des compagnies aériennes ou agences de voyage officielles, peut vous être préjudiciable. Vous pouvez voir votre vol annulé ou, au pire des cas, être arrêté et poursuivi pour complicité de vol.

Les cyberdélinquants arrivent à se procurer ces billets grâce à des moyens frauduleux. Vol d’une carte de crédit puis achat de billet sous une fausse identité, ou vol des accès (nom d’utilisateur et mot de passe) des agences de voyage pour émettre des billets d’avion.

Pour donc éviter de se retrouver en mauvaise posture, la PLCC vous invite à faire montre de vigilance face à ces offres, et d’éviter au maximum les voies parallèles d’acquisition de billets électroniques. Et souvenez-vous :

– Un billet électronique déjà acheté, ne peut être modifié. (si on vous parle de modification sur le nom il s’agit d’une falsification).

– Le prix d’un billet ne se négocie pas.

– Privilégiez les agences de voyage, les compagnies aériennes.

 

Les faux messages de configuration de boite mail :

On a déjà tous reçu un dans notre boite mail des messages qui nous demande de remplir une fiche pour la configuration de notre boîte mail. Attention !!! Vérifiez bien l’adresse de l’expéditeur. Ces fiches une fois remplies permettent aux cybercriminels de pirater votre adresse mail, pour ensuite l’utiliser afin de soutirer de l’argent à vos contacts. C’est la méthode du PHISHING.

Les SPAMS. Ces  messages dont on ne connait la provenance mais qui nous sont adressés. Attention, derrière ce genre de message peuvent se cacher un cyberdélinquant qui veut détourner vos données personnelles à fins d’arnaques. Le spamming (envoi de spam) est pratiqué par des cybercriminels et est à ce titre une activité illégale. Il s’agit de l’envoi de publicité pour des produits illicites, d’arnaques, de Phishing ou d’envoi de logiciels malveillants. Ainsi en répondant à ces mails, ou en suivant les liens qu’ils indiquent, les internautes s’exposent à toutes sortent de risques (piratage de données, spoliation de compte, identité usurpée etc.).

 

Des mesures assez simples pourront vous permettre de ne pas vous faire avoir :

– Surtout ne pas répondre à un message spam

Les spammeurs utilisent généralement de fausses adresses d’envoi. Il est donc totalement inutile de répondre. De plus, si l’adresse de l’émetteur est correcte, vous ne feriez que renseigner cet émetteur sur la validité de votre adresse mail et recevoir plus de spams encore.

– Utilisation d´un logiciel anti-spam

Pour les utilisateurs les plus aguerris, il s’agira de booster les outils déjà disponibles sur les serveurs des comptes de messagerie ou avec des logiciels dédiés. Pour les utilisateurs simples, un bon antivirus à jour suffira.

– La Prévention

N’utilisez jamais publiquement l’adresse email confiée par votre fournisseur d’accès ou votre entreprise. Vérifiez que votre adresse email ne sera pas diffusée sans votre accord explicite. Certains fournisseurs d’accès ou prestataires peuvent automatiquement vous inscrire dans un annuaire web. Evitez au maximum la publication de votre adresse email sur des forums ou des sites Internet.

Créez une ou plusieurs «adresses poubelles» servant uniquement à vous inscrire ou vous identifier sur les sites jugés non dignes de confiance.

 

SOKNEWS.NET avec PLCC

Les + récents