Published On: mar, Oct 25th, 2016

Côte d’Ivoire | Affaire un couple assassiné à Adjamé: Le meurtrier, donne les raisons de son crime

Le meurtrier du couple assassiné sauvagement dans le quartier de Williamsville à Adjamé, dans la nuit de samedi à dimanche 23 Octobre, a été mis aux arrêts par la police criminelle. Il s’agir ni plus ni moins que de leur petit fils.

Le meurtre sanglant du couple Penan a secoué le quartier de williamsville, la nouvelle s’est rependue sur les réseaux sociaux provoquant l’émoi chez bon nombre d’internautes. Mais qu’a t-il bien pû se passer pour que ce couple soit tué de cette manière ? Le meurtrier arrêté révèle ses sombres raisons.

Le corps sans vie de M. Penan était dans le garage et celui de sa femme dans la cuisine. Des voisins disent avoir aperçu Marc Junior, le petit-fils des défunts, la nuit du drame. Ils l’auraient même vu quitter le quartier un sac sur le dos aux alentours de 3h du matin.  Fait d’autant plus remarquable que le jeune homme présenté comme brouteur (cyber délinquant) a quitté Williamsville depuis un certain temps pour s’installer à Marcory, chez sa mère.

La Police judiciaire s’y est rendue. Marc Junior n’y était plus, sa mère si. Elle a confié aux policiers que Marc est récemment rentré avec des vêtements ensanglantés. Elle s’en est inquiétée mais il lui a expliqué que le sang provenait d’une blessure à la main qu’il s’est fait en se disputant avec ses grands-parents.

Installé chez un oncle à La Riviera Palmeraie, Marc croit être tiré d’affaire. C’est finalement cet oncle qui le livrera à la police. Mis aux arrêts, le jeune homme d’à peine 18 ans reconnait les faits et les justifient même. Ce meurtre est selon Marc une punition. Ses grands-parents, explique-t-il, étaient à l’abri du besoin mais ils ont toujours refusé de lui donner de l’argent chaque fois qu’il en a demandé. Ils devaient donc mourir…

homme-avec-couteau

Image à titre illustratif

SOKNEWS.NET                                                                                                                                            Source

Les + récents