Published On: lun, Jan 2nd, 2017

Côte d’Ivoire | Annulation des résultats des législatives à Divo: Des biens personnels du maire attaqués

Suite à l’annulation des résultats des législatives de Divo, par le Conseil Constitutionnel, la ville s’est enflammée hier dimanche 1er Janvier. Les manifestants déscendus dans les rues s’en sont pris à plusieurs installations avec un accent prononcé sur ceux du Maire Koffi Kouakou Amedé.

Un hôtel, une ferme et un maquis appartenant au maire de la ville de Divo, Koffi Kouakou Amedé ou à certains de ses proches, de même que sa résidence ont été la cible de plusieurs dizaines de manifestants, descendus dans la rue à l’annonce de l’invalidation des résultats du scrutin législatif du 18 décembre par le Conseil constitutionnel.

Des manifestants ont tenté d’incendier l’hôtel situé à l’entrée de la ville de Divo, quand d’autres s’en prenaient à la ferme distante de quelques centaines de mètres de ce lieu.

Proférant des slogans hostiles au maire Koffi Kouakou Amedé et au candidat qu’il a boosté lors du scrutin du 18 décembre en sa qualité de coordinateur départemental du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et pour la paix (RHDP), les émeutiers réclamaient la victoire de Famoussa Coulibaly, déclaré vainqueur par la Commission électorale indépendante avec environ 58% des suffrages exprimés.

A lire aussi: Emeutes à Divo après l’annulation des résultats des législatives

La situation était encore tendue en début de soirée, alors que la police, fortement mobilisée, tentait de calmer les esprits.

divo2                    poulet2

poulet

SOKNEWS.NET

source

 

Les + récents