Published On: lun, Juil 4th, 2016

Côte d’Ivoire: l’assassinat d’un jeune douanier par les « microbes » met Yopougon en ébullition

Le jeune douanier, Karamoko ne reverra plus les siens. Il a été poignardé à mort par les « microbes » dans la nuit du samedi à dimanche à Niangon sud à gauche au niveau du carrefour allocodrome non loin du maquis Atlantis. Il n’en fallait pas plus pour mettre le quartier en ébullition.

Le jeune Karamoko assis parmi ses amis, reçoit un coup de fil. L’environnement étant bruyant, il s’éloigne pour mieux communiquer. C’est cet instant que choisissent ces quidams pour déverser sur lui leur haine de la vie humaine. Leur forfait réalisé, ils abandonnent le jeune douanier à l’agonie se vidant de son sang.

Ses amis accourus bien plus tard tentent de le conduire aux urgences. Karamoko ne s’en sortira hélas pas. Il décède sur le trajet.

Fous de colères, les jeunes du quartier se mobilisent, et dès le lendemain passent à l’offensive. L’endroit d’où ils sont venus pour s’attaquer est pris à partie. Il s’agit ni plus ni moins d’un bistrot. Le propriétaire des lieux est sommé de révéler le nom des clients qui des heures plus tôt y ont pris un pot avant de commettre leur forfait.

Ce dernier sera sauvé in extremis par la police qui très tôt avertie a investi les lieux et emmener le suspect. L’enquête néanmoins s’y poursuivra et permettra de découvrir que les bandits étaient au nombre de 5.

Au matin du O3 juillet, la police est de retour sur les lieux. 03 suspects parmi les 05 identifiés sont interpellés, les autres ayant eu plus de flair.

La direction de SOKNEWS.NET tient à remercier la police pour cette rapidité d’action dans cette affaire et présente ses condoléances les plus attristés à la famille du jeune Karamoko qui laisse derrière lui deux enfants et une mère inconsolable.

emeutes

Image d’archives

SOKNEWS.NET

Les + récents