Published On: sam, Jan 7th, 2017

Côte d’Ivoire: La mutinerie gagne Abidjan

La mutinerie militaire qui a éclatée dans la nuit de Jeudi à Vendredi 06 Janvier à Bouaké, a gagnée la capitale économique ivoirienne, Abidjan, au Sud de la Côte d’Ivoire.

La mutinerie militaire n’en finit pas de se propager, après plusieurs villes de l’intérieur du pays, elle a fini par gagner la capitale économique Abidjan, où des soldats ont érigé des barricades dans les environs de l’ancien camp d’Akouédo dans la commune de Cocody, laissant entendre des tirs à l’arme automatique, dans la matinée de samedi 07 Janvier.

Les automobilistes et des passants ont été contraints de rebrousser chemin dans les deux sens au niveau du rond point situé à quelques encablures du nouveau camp militaire. Les mutins sont également visibles au rond-point Blaise Pascal et au rond-point de la Clinique St Viateur.

A lire aussi | Côte d’Ivoire : retour sur la stratégie des militaires pour prendre Bouaké, Daloa, Korhogo Daoukro et Odiénné

Pour rappel, cette mutinerie militaire qui a éclaté vendredi dans quatre villes du pays, à savoir Bouaké (Centre), Daloa (Centre-ouest), Korhogo (Nord), Daoukro (Centre-est), s’est étendue, samedi, à l’Ouest, au Sud-ouest et au Nord-est du pays, touchant les villes de Man, Touleupleu, Duékoué, Taï, Tabou et Bouna.

Le ministre de la défense, Alain Richard Donwahi, accompagné d’une importante délégation d’officiels, est arrivé à Bouaké ce samedi 07 Janvier, en début d’après midi, pour poursuivre les négociations avec les militaires mécontents, afin d’apaiser la situation.

 

SOKNEWS.NET