Published On: jeu, Août 11th, 2016

Côte d’Ivoire: scène de combat entre Gendarmes et « microbes » à Port-Bouët

Sanglante était la journée de ce mercredi 10 Août 2016 aux gares routières de Yopougon et Abobo localisée dans les environs du centre pilote de Port-Boët. Des individus armés de gourdins et de machettes accompagnés d’un cortège de deux Gbakas de « microbes »(enfants en conflit avec la loi) se sont attaqués à ces lieux.

Selon les informations parvenues à la direction de SOKNEWS.NET, aux environs de 8h, au moins deux minicars communément appelés gbakas avec à bord de nombreux “microbes”  et leurs acolytes sont descendus sur les gares mentionnées ci-dessus.

Les secours sont vite alertés par une âme généreuse qui a suivi la scène de l’arrivée de ce contingent de jeunes armés et poussant de stridents cris de guerre.

Aussitôt, un équipage de la brigade de sécurité (bs) de la gendarmerie nationale débarque sur les lieux et un corps à corps s’engage entre les deux parties. Les gendarmes plus élaborées dans leur stratégie de combat réussissent à dérouter ces dizaines de “microbes” et leurs acolytes.

S’ils sont nombreux à prendre la fuite pendant le « combat », ce ne sera pas le cas pour le chef de file. Il s’agit de Kaba Missa dit hagler qui était recherché à juste titre par les forces de l’ordre.La raison:

Le 16 juillet 2013, l’individu avait ouvert le feu sur les gendarmes au grand carrefour de Koumassi, lors d’une violente manifestation qui a occasionné deux morts dont un chauffeur.

Kaba Missa

Kaba Missa dit Hagler

Une enquête a été ouverte en vue de retrouver les autres membres de ce commando de la mort.

 

SOKNEWS.NET

Les + récents