Published On: lun, Jan 2nd, 2017

Gambie: Yahya Jammeh se prépare à la guerre

Lors de son discours de fin d’année, le président gambien Yahya Jammeh a mis en garde contre toute intervention initiée par la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Cette « décision de la Cédéao » d’imposer les résultats de la présidentielle « par tous les moyens possibles est totalement illégale, car elle viole le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures de ses Etats membres », a déclaré Yahya Jammeh.

« C’est, en fait, une déclaration de guerre et une insulte à notre Constitution. C’est donc totalement inacceptable », a-t-il martelé, excluant de participer à toute négociation menée par la Cédéao tant qu’elle maintiendrait sa position.

« Sans la quête de la justice dans le cadre de la Constitution gambienne et sans la levée de la menace d’usage de la force dans la position de la Cédéao, l’impasse demeurera, avec le risque d’une escalade en confrontation militaire », a-t-il averti.

Dans tous les cas, a-t-il averti, « nous sommes prêts à défendre le pays contre toute agression et il n’y aura aucun compromis à ce sujet ».

Dimanche, on constatait une présence accrue de militaires et policiers anti-émeute à Banjul et ses banlieues, selon un correspondant de l’AFP

SOKNEWS.NET