Published On: dim, Fév 28th, 2016

Santé : Les maladies auxquelles vous vous exposez quand vous utilisez la même bouteille en plastique deux fois

De nos jours, les bouteilles en plastique sont courantes dans les marchés ivoiriens.  Elles sont généralement utilisées par les vendeuses pour la conservation des jus de fruits.

Malheureusement, une récente étude découragement les consommateurs qui ont l’habitude d’utiliser ces bouteilles en plastiques déjà utilisées. En effet, les experts préviennent qu’il y a d’énormes dangers sur la santé lorsque nous utilisons une bouteille plus d’une fois.

Notre environnement naturel (tropical) facilite la propagation des bactéries, particulièrement dans l’équipement que nous utilisons pour la nourriture et la boisson. La partie la plus dangereuse des bouteilles en plastique est l’ouverture, parce que les bactéries sont transmises de la bouche aux parties en plastiques et c’est là que les bactéries se reproduisent.

Pour éviter la prolifération des bactéries, les récipients doivent être lavés avec de l’eau chaude et du détergent.

Or, avec la bouteille plastique, utiliser l’eau chaude (ou mettent même la bouteille dans le lave-vaisselle), produit l’effet contraire à celui souhaité. Les bouteilles en plastique ne sont pas conçues pour être exposées à des températures élevées parce que les produits chimiques qu’elles libèrent sont mortels.

Le Polyéthylène téréphtalate (PET ou PETE) est l’un des produits chimiques les plus nocifs, parce qu’il peut relâcher du trioxyde d’antimoine. Il est utilisé dans la fabrication des bouteilles d’eau en plastique, de boissons gazeuses …

Une étude menée par un groupe de géochimistes a comparé le taux de concentration de trioxyde d’antimoine contenu dans l’eau conditionnée en bouteilles fabriquées à partir PET (catégorie 1) avec le taux d’antimoine contenu dans l’eau cristalline et dans les eaux commercialisées dans des bouteilles en polypropylène (catégorie 5) ou en verre. Ils ont conclu que l’antimoine était un contaminant provenant du PET.

Bien que l’eau du sol contienne environ 2 particules par mille milliards d’antimoine, l’eau tout juste mise en bouteille en contient en moyenne 160. Les échantillons d’eau, ayant passé jusqu’à six mois dans les bouteilles ont atteint des niveaux s’élevant à  630 particules par mille milliards.
Les personnes exposées quotidiennement au trioxyde d’antimoine pendant de longues périodes présentent souvent une irritation des voies respiratoires et de la peau ; chez les femmes, on observe une augmentation des problèmes menstruels et de fausse couche ; leurs enfants souffrent d’un ralentissement du développement dans les douze premiers mois de leur vie.

Les bouteilles en plastique, vendues dans les magasins devraient être utilisées qu’une seule fois et à courte durée.

En conclusion, nous vous conseillons de ne plus utiliser des bouteilles plastiques mais plutôt des bouteilles spécialisées (en verre, par exemple) pour une utilisation multiple et qui sont produites dans une matière différente.

Cependant, si vous voulez éviter la plupart des bactéries, utilisez plutôt des bouteilles avec une ouverture plus large et qui est plus facile à nettoyer.

Connaissez-vos-plastiques

 

Si cet article vous a été utilise partagez-le à vos amis